Le chien dominant

La hiérarchie chez le chien

 

Notre projet est ici de répondre à toutes ces questions ayant trait à la dominance, les ordres et les maladies qui sont en relation avec ces notions.

 

:groupemada1_1024.jpgQuelques principes.

 

Le chien est un animal social. Cela signifie qu'il est génétiquement adapté à la vie en groupe. Au sein de ce groupe apparaissent des comportements de coopération et d'entraide. Les sociétés ainsi constituées favorisent la reproduction du patrimoine génétique du groupe en organisant à travers des règles de fonctionnement sociales, une préférence pour la reproduction de certains individus.

Le problème est rendu complexe par la disparition complète de l'espèce chien sauvage. Il n'existe plus actuellement de groupe de chiens qui pourraient nous servir de modèle pour étudier le comportement social de nos carnivores domestiques.

En revanche, nous observons que les animaux qui vivent dans nos familles, subissent une "double empreinte" et qu'ils se comportent avec les humains familiers comme s'ils faisaient partie d'une même société, la reproduction mise à part bien entendu.

 

Fonctionnement d'un groupe hiérarchisé

 

Dans un groupe hiérarchisé, l'ensemble de la société coordonne ses forces pour élever un certains nombres de jeunes capables de promouvoir et disséminer le patrimoine génétique du groupe. La coopération s'exprime en choisissant de favoriser la reproduction de certains individus du groupe, sélectionnés pour leur force et leur santé. L'ensemble du groupe s'organise pour que ces reproducteurs aient la meilleure nourriture et le meilleur confort afin qu'ils soient dans les meilleures conditions reproductrices.

Ces individus assurent de leur côté la cohésion du groupe et son harmonie. Ils sont conduits par leur position particulière à gérer les conflits qui peuvent survenir.

Ces phénomènes de coopération et d'entraide se retrouve dans tous les groupes sociaux. Leur expression est plus ou moins intense et atteint son maximum dans les groupes eusociaux  (abeilles, fourmis, termites,….).

 

A quoi ça ressemble en famille ?

L'expression de ce comportement social en famille est souvent en harmonie avec l'idée que nous avons de l'animal de compagnie. Le chien s'intègre particulièrement bien au sein de notre vie quotidienne mais pour que cette harmonie soit préservée il est important que chacun reste à sa place.

Naturellement le chien (comme chacun d'entre nous) aura tendance à occuper les meilleures places possibles. Si vous le laissez faire il va préférer la place au milieu du canapé. De la même façon son rêve est de manger avec vous et si vous le laissez faire il prendra d'ailleurs les meilleurs morceaux. En fait il est programmé pour cela. :u2 sur le lit_1024.jpg

Bien sûr ce n'est pas très gênant mais le problème va survenir quand le chien tentera de vous imposer ce que vous ne lui avez pas imposé.

Pour une bonne harmonie il est nécessaire que vous établissiez quelques règles que le chien sera content de suivre.

Que faire si les choses sont mal engagées ?

Si votre chien se croit tout permis ! S'il a tendance à imposer sa loi et par exemple ne prétend pas descendre du canapé pour vous laisser la place. Si votre chien réclame à table et prend toute la place dans votre lit… vous devez changer pour que ce soit confortable. En soit ce comportement n'est pas grave mais comme il en voudra toujours plus vous finirez par dire non et vous faire mordre.

:atablejaz 2006 072_1024.jpgLe point essentiel est qu'il ne faut pas utiliser la force. Dans un combat singulier vous serez toujours perdant (vous allez essayer d'échapper à la morsure et vous serez incohérent). Votre point fort reste l'intelligence et normalement dans ce domaine c'est vous le meilleur.

Le point à comprendre est que vous devez changer des petites imperfections  pour reprendre votre place. Vous allez décider que ce chien par exemple ne réclame plus à table. Vous allez décider que la chambre lui est interdite. Il ne s'agit pas de lui retirer la nourriture de la bouche ou de le faire descendre du lit mais bien de ne plus accepter qu'il tourne autour de vous pendant le repas. De ne plus accepter qu'il entre dans votre chambre…

Si le chien est sur le canapé, ne vous fâchez pas, appelez-le et demandez de ce fait qu'il descende. Récompensez

S'il vient autour de la table, ne vous énervez pas, indiquez-lui d'aller à son panier et récompensez…

En revanche il est important que tout le monde soit en accord autour de ces différents points. Si l'un d'entre vous essaye de ne pas suivre les décisions du groupe vous devez prendre le temps d'en parler. Le chien ne comprendrait pas et votre autorité serait compromise. Dans un groupe celui qui est le "dominant" est celui qui est capable de rassembler tout le monde autour de lui.

 

Bien sûr vous entendrez de nombreux conseils des adeptes de la claque voire la raclée. Ces comportements brutaux ne servent à rien et ne démontrent que la faiblesse de celui qui les administre.

 

Les petits plus

Les conflits hiérarchiques surviennent dans des familles qui ne fonctionnent pas bien. Si elles se traduisent par la transgression des règles, leur rétablissement ne suffit pas toujours.

Une bonne communication est aussi une communication fréquente. Le chien dominant est souvent un chien dont on s'occupe mal. Si ce chien était sorti plus souvent, si son maître prenait le temps de jouer un peu plus avec lui, la communication serait meilleure.

Pour favoriser le retour vers un chien plus docile et plus agréable, je vous conseille donc de le sortir plus souvent et de passer plusieurs fois par semaine du temps à pratiquer des petits exercices. Bien sûr c'est totalement inutile d'avoir un chien qui connaît le assis, donne ta patte... Pourtant il peut s'installer bien du plaisir pendant ces séances d'exercices et le bonheur d'avoir un chien passe aussi par là.

:pas a table _original_1024.jpg

Quelques idées reçues

Vous devez pouvoir mettre la main dans sa gamelle !

Non ça ne sert à rien de tripoter la gamelle ou la nourriture de votre chien !

Il y a des chiens qui grognent et je les comprends, c'est pénible de voir quelqu'un tripoter votre assiette. Il y a des chiens qui s'en moquent… en tout cas cela ne signifie rien, sauf que vous avez reçu de mauvais conseils.

Quand votre chien mange, laissez le tranquille, si possible seul. Quand il quitte sa gamelle, rangez là, qu'elle soit vide ou non.

Si vous trouvez qu'il devient menaçant avec certaines friandises (os, oreilles de cochon,…) cela signifie qu'il est très motivé pour ces "bonbons". Peut être est-ce plus prudent de ne plus lui en donner.

 

Vous ne devez pas le caresser quand il le demande!... Encore une drôle d'idée. Si votre chien a envie d'une caresse et que vous avez envie de lui en faire une, ne vous gênez pas. Bien sûr s'il vous en demande toutes les deux minutes, il faut vous poser des questions.

Prenons un autre exemple. Imaginons que votre chien vous demande d'ouvrir la porte. Cela me semble normal. En revanche s'il vous demande dix fois dans la soirée… alors sans doute cela traduit-il un problème relationnel.

Le chien doit manger après son maître… En fait il faut juste éviter de le servir juste avant vous comme un roi qui ne doit pas attendre. Maintenant si vous mangez tard et que c'est plus commode pour vous de lui servir son repas pendant que vous êtes en train de préparer le vôtre ou … il n'y a pas de souci !

Non ce n'est pas interdit qu'il monte sur le canapé. Si cela ne vous gène pas, si vous n'avez aucun problème avec ça, je n'y vois pas d'inconvénient. Il faut alors accepter qu'il y laisse quelques poils. Si, en revanche, il ne veut pas partager alors il existe un souci. Il faut aussi penser aux enfants. Les chiens n'aiment pas être dérangés dans leur panier. S'il dort sur le canapé, il peut accepter de se pousser pour vous mais pas pour votre enfant qui n'a pas les mêmes droits sociaux. Vérifiez qu'il est vraiment conciliant et que vos enfants ne sont pas maladroits quand ils le poussent de son endroit douillet.

Pour dominer un chien il faut le placer sur le dos !

:SOUMISINTERNET_1024.jpgCe n'est pas vrai. Un chien qui se soumet expose son ventre et donc est couché sur le dos. En revanche si vous le forcez à se mettre sur le dos, ce n'est pas équivalent. Si vous voulez "soumettre votre chien" il faut obtenir de lui qu'il se mette spontanément en position de soumission, au cours d'un conflit qui vous oppose. Cette position est destinée à amadouer un supérieur hiérarchique mais c'est un état d'esprit. Il y a même des chiens qui se mettent sur le dos pour commander à leur maître de les caresser !!!!

 

En résumé

Si vous vous voulez vivre en harmonie avec votre chien, il est donc utile de définir ce que vous désirez et ce que vous ne voulez pas. Restez alors simples et cohérents. Raisonnez plutôt en considérant l'esprit de la règle que la règle elle même. Pensez aussi à réellement intégrer votre compagnon dans votre vie quotidienne, en vous occupant souvent  de lui.