La propreté

 

La propreté

 

Tous les parents et tous les propriétaires de chiots rencontrent le même dilemme. L'apprentissage de la propreté ce n'est pas difficile, présenté par ceux qui ont réussi ! En revanche, ce peut être parfois une galère et alors, cela devient très compliqué de trouver les bons conseils.

 

Quelques repères

Un chiot peut être propre dès l'âge de quatre mois. Avant, sa continence imparfaite l'empêche de vraiment se retenir et il ne sera propre que si vous êtes disponible.

Donc si votre chiot a trois mois et demi et qu'il fait encore des erreurs, ce n'est pas grave.

Les enquêtes révèlent d'ailleurs que même les chiens propres font quelques fois des erreurs. Comme il est honteux d'avouer un échec en la matière, les petits accidents sont souvent discrètement oubliés.

Si votre chiot a cinq mois, que vous vous échinez depuis trois mois avec cet apprentissage de la propreté sans résultat, alors il faut en parler. Il n'y a pas de honte. Votre méthode est peut être bonne et ne fonctionne pas car le chien n'est pas normal. Peut être vous a t-on donné de mauvais conseils.

 

Le principe à comprendre

La principale erreur est de croire que vous pouvez apprendre à votre chien à ne pas faire dans la maison. Vous devez lui apprendre à vous demander pour sortir à chaque fois qu'il désire éliminer. Il ne s'agit pas d'une subtilité. Dans la première présentation nous parlons d'interdit, dans la seconde nous parlons d'une action à faire, de relation.

Parce qu'il s'agit d'apprendre à votre chien à demander à sortir pour faire ses besoins, il est important qu'il comprenne que, besoin + maître + dehors entraine une récompense.

Il ne faut pas que votre chien redoute de faire ses besoins devant vous, et vous ne devez jamais punir les erreurs.

La punition crée des évitements rapides. Si votre chien est puni quand il fait ses besoins, alors il va se cacher de vous pour  faire. Cela donne des chiens qui ne font pas en promenade puis se soulagent en arrivant à la maison quand le maître est parti.

La propreté doit être un apprentissage positif entrainant des récompenses

 

 

Méthode

Avec un chiot de deux mois, prenez l'habitude de sortir toutes les deux heures. Restez suffisamment longtemps à l'extérieur pour obtenir un besoin et félicitez chaleureusement en donnant une friandise.

Attention il ne doit pas s'écouler de temps entre la fin de la miction et la récompense. Vous ne pouvez pas, par exemple, ouvrir la porte et attendre votre chiot pour le récompenser quand il revient. Il est impératif que vous soyez juste à ses côtés pour récompenser.

Avec ce chiot, très vite vous constaterez qu'il est avant vous devant la porte pour sortir. Vous pouvez féliciter cette anticipation.

A ce moment là, pour moi, le travail est fini. Dès qu'il sera capable de se retenir vous pourrez attendre cinq puis six puis dix heures entre les sorties. Il faut juste ne jamais punir si le chien n'a pas su attendre. Ce n'est pas de sa faute c'est juste vous qui n'étiez pas là pour ouvrir la porte.

Et la nuit ?

Faites au mieux. Certains se lèvent pour que le chiot puisse être propre, d'autres dorment et ramassent le matin. Avant quatre mois, le chiot a bien du mal à tenir toute la nuit. Ce n'est pas grave il faut juste ne jamais punir. Vers quatre mois, si les nuits sont courtes c'est mieux.

Ce principe est celui que vous devez toujours appliquer.

Récompenser très exactement à la fin de la bonne action. Ne jamais punir la malpropreté.

Si votre chien est normal ça marche à tous les coups, à tous les âges.

 

Les variantes

Pour une raison ou une autre votre chiot à appris à faire sur un tapis à l'intérieur. C'est dommage, il aurait pu apprendre de suite à faire dehors.

Pour passer de l'un à l'autre il vous suffit de placer le tapis ou le journal derrière la porte. Montrez à votre chiot où est le tapis et fermez la porte. Quand il pleure à la porte pour son tapis félicitez et emportez tapis et chien à l'endroit désiré. Félicitez le toujours  largement.

Si vous préférez les vieilles méthodes, apprenez à votre chien à s'isoler pour faire ses besoins en le punissant. Nous en reparlerons quand vous n'aurez plus de jardin!

 

Et si ca ne marche pas ?

Il est possible que cette bonne méthode ne marche pas. Nous devons alors en parler. Celui qui pose une question à l'air sot un instant, celui qui n'a pas la réponse le reste toute la vie…

Il est possible qu'un détail vous ait échappé dans la méthode, parce qu'on vous l'a mal exposée ou imprécisément expliquée. Il est aussi possible que votre chien ne soit pas normal.

Pour moi ce n'est jamais grave, il existe surement une solution.

Votre chien est peut être peureux, et peut-être n'ose t-il pas faire ses besoins dehors ?

Peut-être est-il hyperactif. Il est alors si distrait dehors qu'il ne peut pas se concentrer sur son apprentissage.

Ces défauts se corrigent et le plus vite sera le mieux.

 

Résumons

Pour apprendre la propreté à votre chien vous devez récompenser quand il fait bien, exactement au bon moment.

Si vous n'y parvenez pas demandez nous conseil, nous sommes là pour cela.