Hypersensibilité Hyperactivité

Mon chien est hyperactif

 

L'hyperactivité est une maladie. Il s'agit d'un trouble de fonctionnement cérébral responsable de difficultés dans les apprentissages. Cette affection peut exister avec plus ou moins d'intensité. Chez le chien on parle le plus souvent de Syndrome Hypersensibilité Hyperactivité (H.S.H.A). Chez l'homme on parle soit de trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention, soit d'hyperactivité.

 

A quoi ça ressemble ?

Le chien hyperactif est très caractéristique.  Le plus souvent il s'agit d'un chien qui ne se contrôle pas (on parle de déficit des autocontrôles).

Il n'est donc pas capable de réguler sa prise alimentaire : il mange vite, tout, en très grande quantité.

Il ne régule pas bien sa prise d'eau.

Il  dort peu (un chien doit dormir au moins 12 h /jour).

Dans ses relations il est brutal. Il masque souvent son incompétence sociale ou relationnelle par des conduites de jeux exagérées.

Il répond à toute sollicitation sans être capable de se fixer sur une activité.

 

Que disent les propriétaires ?

Les propriétaires de tels animaux ont souvent des difficultés à formuler une plainte simple.

D'un côté ils sont attachés à leur chien qui est gai et dynamique, d'un autre côté ils sont épuisés et désespérés car ils n'observent aucuns progrès dans l'éducation.

Les motifs de consultation sont donc variés :

            Il n'est pas propre,

            Il détruit tout dans la maison,                       

            Il nous empêche de dormir,

            …il est infernal.

 

En consultation

Il existe deux types de chiens hyperactifs :

L'animal dort normalement, mange avec calme et modération mais présente une hypersensibilité qui empêche les apprentissages. C'est le stade UN.

L'animal ne contrôle ni sa motricité, ni son sommeil, ni sa prise alimentaire. C'est le stade DEUX.

 

Moins impressionnant à observer, le stade un est cependant plus difficile à soigner.

 

A quoi correspond cette maladie ?

Si l'on considère que chaque comportement se décompose en 3 phases, la phase de préparation, la phase d'exécution et la phase de retour à l'équilibre, on peut dire que l'hyperactif à un déficit dans la production de la troisième phase.

Prenons un exemple, un chien veut faire pipi. Il va commencer par chercher un endroit (phase préparatoire) puis il s'installe accroupi et se soulage (phase exécutoire) et finalement se retourne et regarde son œuvre (phase de retour à l'équilibre).

L'hyperactif ne s'arrête jamais, il est par exemple encore en train de faire pipi qu'il est déjà parti courir après une feuille qui s'envole.

La production d'une séquence d'arrêt (phase de retour à l'équilibre) est commandée dans le cerveau par le striatum qui est une structure particulière. C'est ce striatum qui ne fonctionne pas chez le chien H.S.H.A.

Le principal ennui est que cette phase est indispensable pour que le chien puisse apprendre. Avec ce déficit le chien ne comprend pas les conséquences de ses actes.

Dans notre cerveau par ailleurs, sous l'influence des apprentissages, il s'établit des filtres et nous apprenons à réagir avec plus ou moins d'intensité aux stimulations. Nous devenons progressivement capables de concentrer notre attention. Ce filtre est sous dépendance des zones corticales. Chez l'hyperactif ce contrôle est déficitaire. Votre chien malade réagit donc à toutes les stimulations.

Que faire ?

Pour obtenir un fonctionnement correct du cerveau il faut aider celui-ci avec des psychotropes. S'il s'agit surtout d'un défaut d'inhibition, des molécules telles que la fluoxétine (active sur la sérotonine) seront indiquées. S'il s'agit d'un déficit des séquences d'arrêt, des molécules actives sur la dopamine (sélégiline) seront choisies.

Ces psychotropes vont permettre au cerveau de retrouver un équilibre.

Il ne vous restera qu'à commencer l'éducation.

 

Cette présentation est bien sûr un résumé. Dans un premier temps il faudra que votre chien réponde au traitement.

Une fois stabilisé il sera alors utile de renforcer l'action de ces psychotropes par des exercices particuliers.

Ce travail est long. Si le propriétaire s'investit, une nette amélioration est observée en quelques mois (six à douze).

En comparaison, une fracture du fémur cicatrise en 6 mois s'il n'y a pas de complications.

 

Et il va guérir ?

La perfection n'est pas prévue. Un chien H.S.H.A, soigné activement par un maître attentif deviendra un bon chien. Il ne sera pas parfait mais il aura des qualités que d'autres n'ont pas. Souvent ces animaux restent exposés à une grande sensibilité émotionnelle.

Nous considérons que 80 % des cas retrouvent un comportement normal ou acceptable.

Ce qui reste certain, c'est qu'il ne deviendra pas spontanément calme avec l'âge… et il est presque certain que si ça ne s'arrange pas vous allez craquer. Il risque en effet de devenir de plus en plus insupportable et les conditions de vie qui seront alors imposées vont le conduire à l'anxiété.

Il est fréquent que l'évolution amène à des agressions

 

Retenez

L'hyperactivité est une maladie. Vous n'êtes pas responsables car même les éducateurs les plus doués auraient échoués avec ce chien malade. Ce n'est pas désespéré : un traitement donne souvent de très bons résultats.